BERTRAND BURGALAT

Parrain d’une « autre » pop française, Bertrand Burgalat a révélé à travers les productions de son label, Tricatel, comme à travers ses disques, une dimension inédite de la musique hexagonale.

Producteur, arrangeur, auteur, compositeur et interprète, Bertrand Burgalat a laissé une empreinte indélébile dans la pop française. Qu’il travaille avec Katerine, Chamfort, Supergrass ou Jad Wio, claque une poignée de B.O. pour le cinéma français ou pince un violent remix pour Depeche Mode, l’érudit polymorphe mélange à chaque étape - et avec dextérité, dosage et finesse - pop, chanson française, teintes psychédéliques et musiques électronique. Un étonnant croisement entre ses costumes des années 1960 et la pop moderne des années 1990, dont il a su tirer un idéal à la fois glamour et gentiment désuet, une poésie marginale dont il laisse la marque depuis près de 20 ans sur les productions de son label (April March, Valérie Lemercier, Michel Houellebecq), comme sur ses propres disques. Iconoclaste.